Margriet Hoogvliet at the journée d’études “Les réformes religieuses dans les anciens Pays-Bas (XVIe-XVIIe siècles)”, Arras, Université d’Artois

La Renaissance dans les provinces septentrionales
Troisième journée d’études “Les réformes religieuses dans les anciens Pays-Bas (XVIe-XVIIe siècles)”
Arras, Université d’Artois, Maison de la Recherche
10 novembre 2017

Des lectures religieuses de laïcs à Amiens avant la Réforme.

Margriet HOOGVLIET, Postdoctoral Researcher, Université de Groningue

Lors des commémorations de 500 ans de Réforme, on lit régulièrement que Luther et Calvin auraient donné la Bible traduite en langue vernaculaire et des textes catéchétiques aux laïcs, qui en auraient été dépourvus pendant tout le Moyen Âge : « Ceux et celles dans les bancs d’église n’étaient plus obligés de se fier aux dires des curés et des évêques au lieu de la parole de Dieu » (The Guardian, le 19 mars 2017). Dans cette intervention je voudrais examiner de plus près les lectures religieuses de laïcs à Amiens (et accidentellement à Tournai et à Douai) pendant le passage du XVe au XVIe siècle (c. 1450-1530), afin de montrer que toutes les couches de la société urbaine avaient accès à la culture écrite et que la majorité de la population avait vraisemblablement une connaissance solide de la religion, parfois assez avancée. Dans certains textes catéchétiques en Français/Picard les laïcs étaient encouragés à partager leurs connaissances bibliques et religieuses avec leurs proches. En outre, certains évêques menaient une politique active de « réforme » de la vie religieuse des laïcs, comme, par exemple, Jean Avantage (1437-1456) à Amiens. Par conséquent, l’idée courante de la Réformes luthérienne et calviniste comme une réaction contre une Église dysfonctionnelle est à mettre à question pour ce qui est des régions Picardie-Flandre et on pourrait avancer l’hypothèse que la participation active des laïcs à la vie religieuse était plutôt un terreau fertile.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.